Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 12:55

"Un zeste de consciente dans la soupe", tel était le thème de la conférence d'Isabelle Filliozat, Mardi 19 Mars à Rennes.

Voici un petit "résumé" à partir de mes notes prises lors de cette conférence, en espérant ne pas trop déformer ses propos !

NB : Isabelle Filliozat reviendra à Rennes sur le même thème le Mercredi 24 Avril, et sur le thème « Il n’y a pas de parents parfaits » le Jeudi 25 Avril. Au mois de Mai, c’est Jacques Salomé qui viendra faire une conférence sur « La ferveur de vivre ».

Pour plus de renseignements, voir sur le site de "Nouvelles Convergences"


Isabelle Filliozat débute sa conférence en nous citant, selon elle, les 3 clés au bonheur : 

        Le fait de se sentir vivre / vivre l’instant présent

        L’amour, les liens, les rencontres et le sentiment d’appartenance à un groupe

        Créer, envisager l’avenir et accomplir ses valeurs

Il est important de faire les choses du quotidien CONSCIEMMENT, même les choses les plus banales comme boire un verre d’eau, ou faire la cuisine.

Elle aborde la question de la méditation, qu’elle connait très bien et pratique depuis de nombreuses années. Prendre le temps de faire des pauses, des moments de « méditation pleine conscience ». Si l’on n’en a pas le temps, si l’on est trop pris par notre quotidien, par les enfants etc… on peut pratiquer (avec un peu d’entrainement) la « méditation pleine conscience en action », par exemple en faisant la cuisine (ex : en épluchant une pomme, on peut penser à son histoire, d’où elle vient, aux paysans qui l’ont cueillie etc…) à en faisant cela, on se sent biens car reliés à un réseau, d’où l’importance d’acheter local, de savoir d’où viennent les produits, ce qui est plus valorisant pour nous en plus de l’être pour les producteurs.

La méditation aide à être maître de soi, à revenir à soir, elle développe l’attention et c’est un excellent anti-dépresseur.

Elle nous explique ensuite la distinction entre concentration et attention : la concentration se fait sur UN objet et un seul, tandis que l’attention se fixe sur TOUS les objets qui nous entourent, le cerveau est ouvert et capte toutes les informations, tous les sens sont en alerte. C’est pourquoi, lorsque l’on parle de « déficit d’attention » chez certains enfants (qui par exemple regardent partout et paraissent ne pas écouter leur professeur), c’est en fait l’inverse que l’on veut exprimer : ils sont en fait « trop » attentifs, tout attire leur attention autour d’eux.

Isabelle Filliozat propose ensuite à deux personnes du public de lire les étiquettes de deux produits : une sucette et une boîte de Pépitos. Elle détaille chacun de ces ingrédients et explique pourquoi certains sont vraiment à éviter, voire très dangereux. Lorsqu’on regarde de plus près, il est d’ailleurs écrit (en tout petit avec un astérisque) concernant les additifs (ex : E102) « peut causer des troubles de l’attention et du comportement chez les enfants ». Des études ont en effet prouvé que l’hyperactivité pouvait avoir pour cause (entre autre) la consommation de produits contenant ces additifs.

Elle revient également sur les ingrédients « lactose et protéines de lait », sur les problèmes posés par l’huile de palme, aussi bien pour l’environnement que pour la santé.

Elle nous explique que contrairement à ce que l’on pense, ce ne sont pas les graisses qui font grossir mais le sucre. Il faut manger des graisses car elles construisent le cerveau. (ex : lorsqu’on lit « fromage blanc 0% », on a tendance à prendre car on pense qu’il y a moins de graisses donc que c’est meilleur, mais il reste 25% de sucre, donc attention !!).

Elle fait réfléchir chacun, grâce à un échange avec nos voisins dans la salle, au lien entre « addiction » au sucre (par ex. lorsqu’on voit un plat de cookies et qu’on ne peut pas s’empêcher d’y goûter, voir de le finir !!) et émotions en yo-yo (fatigue, stress, colères… dûs à des hypoglycémies). Le sucre a un impact sur nos émotions et nos comportements.

Les ingrédients / aliments dont il faut se méfier :

- le sirop de gloucose-fructose, car l’absorption est trop rapide, il y a une augmentation brutale du sucre dans le sang puis hypoglycémie

- le sucre blanc et tout sucre raffiné (les protéines, fibres, minéraux et nutriments sont enlevés)

- le pain blanc, pour les mêmes raisons

Elle cite enfin plusieurs expériences aux Etats-Unis, dans des prisons, des écoles etc… sur de nombreuses années et un grand nombre de personnes : dans les groupes à qui on a imposé un régime sans sucre, et avec + de nutriments et de vitamines, la violence et les comportements antisociaux ont baissés de 47%.

Elle conclue en disant que « les généralités sont forcément fausses », donc bien sûr le sucre n’est pas le seul responsable des cas d’hyperactivité et autres troubles du comportement, mais c’est une piste à explorer et il faut y faire attention !

Partager cet article

Repost 0
Published by assmatmontessori.over-blog.com - dans Formations - Conférences - Ateliers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Vers l'autonomie avec Montessori
  • Vers l'autonomie avec Montessori
  • : Assistante maternelle agréée pour 3 enfants dans la Manche, maman d'un grand garçon de 6 ans, d'une princesse de 3 ans, et d'un petit bonhomme de quelques mois, j'ai connu la pédagogie de Maria Montessori lors de ma formation de professeur des écoles. Je me suis formée aux niveaux 1, 2 et 3 à La Source en Juillet 2013 et 2014. A travers ce blog, je vous fais partager les activités mises en place chez nous et l'aménagement de notre maison pour favoriser l'autonomie de nos enfants et des enfants accueillis. Nous pratiquons également l'Instruction en Famille, vous trouverez donc de nombreuses activités réalisées dans ce cadre. Bonne visite !
  • Contact

Recherche